31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 21:59

Jeudi 31 mars, il est 16h et l'amphithéâtre 25 du Campus de Jussieu est rempli par un public majoritairement composé d'étudiants et d'universitaires. Il faut dire que, jusqu'à présent, les rencontres débat "Sciences à coeur" étaient destinées à un public interne à l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC), avec des intervenants choisis parmi les personnalités issues du sérail. Ce qui ne limite absolument pas la diversité des thématiques abordées au sein de "la première Université de France" comme aime à le rappeler Anne HERVE-MINVIELLE, directrice de la culture à l'UPMC. Ce soir, c'est un peu exceptionnel, l'Université accueille un intervenant extérieur, et aborde un nouveau cycle baptisé "les invités de Sciences à coeur". L'ouverture est réalisée par une rencontre-débat autour de la culture et l'université avec Jack LANG.    

jack-lang.jpg

                      

  Culture et Université ou bien Université comme vecteur de Culture, il y a quelque chose qui devrait nous inciter à faire sans cesse le basculement, à l'image d'un individu qui peut être alternativement spectateur ou acteur.

 

"La culture, déclare Jack LANG, n'a pas à être considérée dans un sens étroit, comme on parle de culture littéraire par exemple, mais plutôt dans toutes ses dimensions."

 

L'Université, déjà, par son architecture devrait être un lieu de culture, ensuite par son intrication dans l'urbanisme, au coeur de la ville, elle devrait vivre intensément dans une atmosphère de culture qui rejaillirait à l'extérieur du campus.

 

Quoi qu'il en soit, Jack LANG, incite fortement les étudiants et les universitaires à développer, même et surtout au sein d'une Université scientifique, la culture artistique - au sens étroit du terme - . 

 

Il faudrait, pour chacun, pouvoir mettre en lien en permanence ses activités habituelles et l'activité artistique.


"L'école de la Vie, l'école de l'Initiative compte autant que l'école de l'Ecole ou l'école des examens et des contrôles."


Jack LANG parle ensuite brièvement de ses années étudiantes, où lui-même avec ses amis, s'était engagé dans des activités artistiques lui permettant de découvrir tout un monde en dehors de l'université.

"Notre connaissance de la Cité et d'autres univers culturels , nos échanges et interactions, nous rapprochent de ceux qui vivent autour de nous."

 

Les étudiants de l'UPMC, en charge de TV Jussieu, ont réalisé un micro trottoir auprès d'autres étudiants du Campus désireux de poser des questions à l'invité du jour. Fusent un grand nombre de questions autour de la gratuité des musées pour les étudiants, ce qu'il pense de la loi HADOPI sous sa forme actuelle, ce qu'il pense de la Techno parade, l'implication de la Catastrophe au Japon sur notre vision du monde et sur la Culture, quel type de musique préfère-t-il?

 

A propos du tsunami qui a ravagé les côtes du Japon, et du péril nucléaire qui menace, Jack LANG déclare "comme bien souvent ce que l'homme invente peut échapper à la main de l'homme. Dans la littérature vous pouvez  retrouver Frankenstein et, un peu plus ancien dans la tradition hébraïque de l'Est, l'histoire du Golem (NdR: créé à l'origine à partir de l'argile par le Maharal de Prague pour venir en aide aux communautés juives menacées par les pogroms)...Ce qui se passe au Japon est une "tragédie antique" sous son aspect irréversible."

 

La rencontre se poursuit avec les questions, fort nombreuses, de l'assemblée. Il y aura même une question autour de "la culture scientifique serait-elle le parent pauvre de la Culture?" à laquelle l'orateur répondra en citant de nombreux exemples d'évolution et de progrès au cours des dernières années.

 

Et le mot de la fin : "Ce que je ressens maintenant? c'est à l'image de ce coeur sur votre affiche, de ce "Sciences à coeur". Je crois qu'il faut garder sa capacité de rébellion et sa capacité d'émerveillement."



 

Partager cet article

commentaires

Anne HERVE-MINVIELLE 01/04/2011


Bonjour Alain,
merci pour ce retour sur notre rendez-vous d'hier.
J'aimerais juste corriger une petite erreur qui s'est glissée dans ton billet : Sciences à Cœur n'est pas un séminaire destiné à un public interne mais est un cycle de rencontre avec les
scientifiques de l'UPMC OUVERT A TOUS !!!

Au plaisir de vous accueillir, toi et les lecteurs de ton blog, à une prochaine conférence Sciences à Cœur...
Culturellement Votre,
Anne
Pour en savoir plus : http://www.upmc.fr/fr/culture/sciences_a_coeur_saison_3.html


Damien 07/06/2011


Est-ce que la culture scientifique est un parent pauvre de la Culture ou pas?


Alain ANSELMET 07/06/2011


La culture scientifique et technique, telle que nous l'entendons dans les pays européens, a toujours eu un peu de mal à être perçue en tant que telle par une partie non négligeable des élus et de
la population. Beaucoup n'y voient qu'un complément ou une solution de remplacement à l'enseignement des matières scientifiques assurées dans les écoles, collèges et lycées.
On justifie souvent le financement de la culture scientifique par l'urgence d'attirer les jeunes générations vers des métiers scientifiques utile à la société.
On demande aussi à la culture scientifisque d'être "innovante"! Serait-ce pour la rendre plus attractive ou plus rentable (rentable = faire naître des vocations scientifiques)?
Le visage de la culture scientifique aujourd'hui c'est tout autant le Numérique que le rapprochement Art et Science.
De même le patrimoine scientifique, qui est en très forte croissance, contraint les musées de sciences à de nombreux et courageux efforts scénographiques et didactiques.
Les universités et organismes de recherche consacrent à la culture scientifique une partie de leurs efforts en se tournant vers les scolaires et le grand public, ou encore en proposant des
formations spécifiques à leurs étudiants.
La culture scientifique et technique est en train de prendre sa place dans nos sociétés. Elle est en pleine recherche et mutation. Il y a fort à parier que le rapprochement de l'Art et de la
Science, entre autre, saura attirer le public vers des voies que nul n'avait encore imaginé. La culture scientifique ne sera pas demain le parent pauvre.


Présentation

  • : Le blog de Alain ANSELMET
  • Le blog de Alain ANSELMET
  • : Ce blog se présente comme un ensemble de « fenêtres ouvertes sur la science ». Avec parfois un éclairage particulier sur: - les questions d'éthique en lien avec les sciences; - les rapports entre science et société.
  • Contact